emi-sphere.blog4ever.com

Emi-sphere

Infos


Pauvre terre

Je suis bouleversée par ce qui arrive à l'Australie.Tous ces gens perdus dans c e gigantesque incendie,tous ces animaux tués, tous ces arbres calcinés.

Je ne peux pas imaginer ce que ces gens doivent vivre mais j'ai mal pour eux.

Et j'ai mal à ma terre

.

Quand il fait beau sur la planète

Et que le ciel reste clément

On oublie que le jour s'arrête

Là où passe le réchauffement

 

La terre souffre malgré la lutte

De quelques uns abandonnés

Par les riches qui se disputent

Les territoires protégés

 

Demain l'Afrique aura perdu

Ses félins et ses crocodiles

Et l'Amérique aura vaincu

Des tribus irréductibles

 

Demain les tours se livreront

Une bataille vers le ciel

Et dans les villes de béton

Il n'y aura plus d'arcs en ciel

 

Demain le Nord perdra ses glaces

Et la montagne ses névés

Demain le monde aura noyé

De ses vivants toutes les traces

 

 

 

 

 

 


22/01/2020
0 Poster un commentaire

Maurane

Maurane a été aperçue pour la dernière fois le dimanche 6 mai, alors qu’elle parti­ci­pait à la Fête de l’Iris, sur la place des Palais de Bruxelles. Elle avait partagé sa dernière scène avec la chan­teuse Marie Deaune. Après deux ans d’ab­sence, elle prépa­rait un album de reprises de Jacques Brel, dont la sortie était prévue à l’au­tomne 2018, ainsi qu’une tour­née en mars 2019. Heureuse de remon­ter sur scène, elle avait elle-même annoncé son retour sur les réseaux sociaux.

 

 

 

 

 

 

C'était à n'en pas douter une « belle âme »

 


25/05/2018
1 Poster un commentaire

Chapeau !

"Allons au Kenya"

"Nonna Irma" ("grand-mère Irma"), comme l'a surnommée la presse italienne, a fait connaissance d'un couple de volontaires, qui, depuis plusieurs années, passe un mois par an dans un orphelinat kenyan. Après avoir participé financièrement au projet, elle a choisi de sauter le pas et de se rendre sur place à son tour. "Elle a dit à ma mère : 'Allons au Kenya. Ou plutôt, j'y vais, et je suis contente si tu m'accompagnes'", explique Elisa Coltro, contactée par La Repubblica (en italien). Les deux femmes sont finalement parties toutes les deux. La petite-fille n'est pas encore parvenue à les joindre depuis leur départ.

Veuve à l'âge de 26 ans, Irma a "consacré toute son existence à sa famille et à aider son prochain", poursuit Elisa Coltro. Cette histoire a touché de nombreux Italiens, qui ont partagé son histoire sur les réseaux sociaux. "Je n'aurais jamais pensé que tout ça puisse arriver". Visiblement inspirée par son aïeule, Elisa a d'ailleurs passé les deux derniers étés comme volontaire, dans des camps de réfugiés en Grèce. Une tradition familiale, en somme.

 

 


27/02/2018
0 Poster un commentaire

Tiangong-1

La station spatiale chinoise Tiangong-1 va s'écraser sur Terre, mais où ?

Article de Jean-Luc Goudet publié le 24/10/2017

Descendu autour de 300 km d'altitude, le module orbital Tiangong-1, d'une masse de huit tonnes, est livré à lui-même depuis l'automne 2016. Comme nous l'indiquions, les calculs prévoyaient alors une rentrée dans l'atmosphère dans les dernières semaines de 2017. Ils sont toujours valables... Peut-être le plongeon aura-t-il lieu début 2018. Quant à savoir où, ce ne sera possible qu'au tout dernier moment. Quelques explications ne sont pas superflues...

La descente incontrôlée de la station chinoise désaffectée Tiangong-1 se poursuit inexorablement depuis septembre 2016. Cet engin de plus de huit tonnes tourne autour de la Terre avec une orbite dont l'inclinaison par rapport à l'équateur est d'environ 45°. Aucun propulseur n'étant opérationnel à bord, ce gros module voit son altitude et sa vitesse diminuer du fait du frottement de l'air, rare mais présent. La Station spatiale internationale elle-même (à environ 400 km) doit être régulièrement rehaussée. C'est en cela que la descente est incontrôlée : c'est la très haute atmosphère qui décidera du moment du plongeon final.

De nombreux médias parlent de « chute libre » mais le terme est bien sûr inapproprié puisque toute orbite est, physiquement parlant, une chute libre. La Lune est en chute libre... Celle de Tiangong, en revanche, va finir prochainement. Aux dernières nouvelles, la petite station (un module, en fait) décrit une orbite elliptique dont le périgée (point le plus proche de la Terre) est passé sous les 300 km début octobre. L'apogée (le point le plus éloigné) est à 325 km.

Aucune prévision fiable n'est connue aujourd'hui, ni pour la date du plongeon final ni (encore moins) pour la localisation du point de chute. Depuis septembre 2016, les estimations indiquent les derniers mois de 2017, voire début 2018 (lire ci-dessous l'analyse complète). Comme nous l'indiquions à l'époque, la descente peut être suivie sur le site Satflare. Nous reproduisons ici les dernières courbes montrant l'évolution de la descente.

 

Le cimetière spatial au-dessus duquel sont désorbités tous les engins spatiaux en fin de vie. © Nasa

 

Un cimetière spatial au fond de l’océan Pacifique

Cette rentrée sera contrôlée, c'est-à-dire que la trajectoire du module sera maîtrisée, en particulier l'angle d'incidence au moment de la pénétration dans les hautes couches de l'atmosphère. Cette trajectoire est calculée de manière à amener le point impact dans une zone de l'océan Pacifique sud inhabitée et sans trafic maritime. Cette zone, aussi connue sous le nom de cimetière spatial, se situe à quelque 1.500 km au nord de l'Antarctique et 2.500 km à l'est des côtes de la Nouvelle-Zélande.

 


20/01/2018
0 Poster un commentaire

Villages fantômes

.

Je ne savais pas qu’il y avait tant de villages fantômes en France :

-Ensevelis pour mise en eau d’un barrage

-Désertés par l’exode massif de ses habitants

-Détruits pour construction d’un camp militaire

 

Parfois une association s’attache à restaurer les maisons et les commerces pour le transformer en colonie de vacances  ou en villégiature familiale

Parfois des promoteurs immobiliers rachètent le village surtout pour le remplacer par des hôtels et des villas pour gens fortunés

Parfois ils restent fantômes

Parfois ils sont rasés pour y planter un bois

Destin de ces villages du passé qui furent pour moi toute mon enfance…

N’oublions pas Oradour -sur -Glane. Dernier reflet de la pire des cruautés humaines

 


18/10/2017
0 Poster un commentaire


Ces blogs de Journal Intime pourraient vous intéresser